Dates des concerts

Ouverture du festival

  • Dimanche 19 mai
  • 15h30 : Première partie du concert :

    « A deux fleustes égales »

    Artistes : Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet, traversos

  • Deuxième partie du concert : «Bach & Vivaldi»

    Le rêve d’une escapade à Dresde : sonates pour violon et clavecin

    Artistes : Sue-Ying Koang, violon baroque, et Vincent Bernhardt, clavecin

Le Baroque Galant

  • Dimanche 9 juin

    15h30

  • Un voyage dans la musique raffinée des salons du Siècle des Lumières…

  • Programme :

    Musiques jouées dans les salons de la cour française au 18e siècle.

    Œuvres de Telemann, Rameau, Leclair, Forqueray

    Artistes :

    – Thomas Kügler, flûte

    – Mechthild Blaumer, violon

    – Franziska Finckh, viole de gambe

    – Vincent Bernhardt, clavecin

Thème et variations

  • Samedi 15 juin

    10h00-12h00 & 13h00-15h00

  • Un atelier d’arts plastiques original et créatif à l’espace culturel de Bouzonville

  • L’artiste Marie-Pierre Gantzer se dit «modelée par le mouvement et les errances à la rencontre dumonde si loin, si proche, inconnu, terrifiant, magnifique, où visible et invisible se côtoient».

VENEREM

  • Dimanche 23 Juin

    15h30

  • Le baroque ré-inventé aux couleurs de notre époque.

  • Programme :

    Oeuvres de Vivaldi, Haendel, Purcell et de la compositrice baroque Barbara Strozzi, dans des arrangements originaux

    Artistes : Venerem

    – Laureen Stoulig Thinnes, Chant

    – Michaël Schmitt, Guitare basse /Contrebasse

    – Elmar Federkeil, Percussions

    – Marlo Thinnes, Piano

    – Marie-Pierre Gantzer, choix des textes lus

Détails ci-dessous

Les concerts et les artistes

Dimanche 19 mai 2019, à 15h30

*** Ouverture du festival ***

15h30: Première partie du concert :

« à deux fleustes égales »

Jean-Pierre Pinet

Musique baroque pour deux flûtes baroques, un duo au plus haut niveau

Artistes : Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet, traversos

Le duo de traversos « à deux fleustes égales » remet à l’honneur la musique baroque composée pour deux flûtes traversières. C’est tout un pan du répertoire qui est resté dans l’ombre et que Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet oeuvrent à faire redécouvrir depuis des années. Le rayonnement de leurs carrières respectives et le prestige de leur discographie commune nous convient à un moment musical privilégié, à la découverte d’un instrument encore peu connu.

A DEUX FLEUSTES ESGALES
Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet ont étudié la flûte baroque au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles auprès de Barthold Kuijken où ils ont obtenu brillamment leur Diplôme Supérieur de Soliste en 1992 et 1993.

C’est au cours de ces années bruxelloises qu’ils ont créé leur duo A deux fleustes esgales.
Fruit d’un long travail et témoin de l’enthousiasme qui les anime et les réunit, leur premier enregistrement (double CD consacré à un répertoire rare de musique française), sorti en 2000 chez Zig-Zag Territoires, est un vrai succès : «  voici bien l’un des rare disques qui font de la formation « duo de flûtes » un genre majeur, à classer auprès du précieux album W.F.Bach par Barthold Kuijken et Marc Hantaï (accent) »  (Répertoire, avril 2001),
« …Interprétation extrêmement sensible, des phrases délicatement modelées, la perfection des mélodies plaintives, des ornements exécutés avec aisance, un parfait ensemble des deux interprètes. Il est clair qu’il s’agit du jeu de deux âmes parfaitement accordées. » (Goldberg, mars 2001)

Un autre disque de sonates en trio de J.S.Bach et ses fils avec la claveciniste Blandine Rannou et la violoncelliste Hager Hananna recevra auprès du public le même accueil enthousiaste que le précédent : les critiques des principales revues de la presse spécialisée s’en font ainsi l’écho : «  on atteint des sommets dans les domaines si difficiles
à concilier que sont la perfection technique, l’intensité expressive et l’attention à faire sonner un contrepoint somptueux »  (Diapason, septembre 2004), « …Un disque pensé, soigné, réussi » (Classica-Répertoire, novembre 2004 ).

Dès lors, Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet n’auront de cesse, à la faveur de leurs nombreux concerts, de faire aimer un répertoire peu connu dans lequel, aux côtés de pièces de circonstance, se trouvent d’incontestables chefs-d’œuvre. Inséparables, ils sont depuis 2007 les flûtistes de « La Chapelle Rhénane » dirigée par Benoit Haller, avec
laquelle ils jouent régulièrement en Europe (France, Allemagne, Pologne, Hongrie…) notamment les grandes œuvres sacrées de J.S.Bach, cantates, passions et oratorios. Ils ont ainsi participé à l’enregistrement de la Passion secundum Johannes, parue chez Zig-Zag territoires en 2010. Egalement passionnés par l’enseignement, ils sont tous deux professeurs dans plusieurs établissements, Valérie Balssa à Orsay et Boulogne-Billancourt, Jean-Pierre Pinet à Metz
et Aix en Provence.

Deuxième partie du concert : « Bach & Vivaldi »

Le rêve d’une escapade à Dresde : sonates pour violon et clavecin

Artistes : Sue-Ying Koang, violon baroque, et Vincent Bernhardt, clavecin

Autour des deux figures musicales majeures que sont Bach et Vivaldi, ces musiciens au talent exceptionnel nous emmènent à la cour de Frédéric-Auguste Le Fort, dans les splendeurs de Dresde au 18e siècle. Venez découvrir le violon baroque et entendre le clavecin, dont la sonorité fera merveille dans la splendide acoustique de Valmunster.

Dimanche 9 juin 2019, à 15h30

15h30: Le Baroque Galant

Un voyage dans la musique raffinée des salons du Siècle des Lumières…


Pieter Angellis, Compagnie élégante jouant de la musique sur une terrasse (1719)

Musique baroque pour deux flûtes baroques, un duo au plus haut niveau

Artistes : Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet, traversos

Musiques jouées dans les salons de la cour française au 18e siècle. Œuvres de Telemann, Rameau, Leclair, Forqueray

Artistes :

– Thomas Kügler, flûte

– Mechthild Blaumer, violon

– Franziska Finckh, viole de gambe

– Vincent Bernhardt, clavecin

***

A l’époque où les philosophes des Lumières remettent en question les fondements de la société occidentale, les musiciens et les artistes évoluent aux côtés d’une aristocratie éclairée et cultivée, dans une sphère où l’art de vivre rejoint les raffinements de l’esprit. C’est dans ce contexte que naît le « style galant », un style musical où l’élégance et l’expressivité prennent le pas sur la symbolique et la spéculation des siècles précédents. Ce programme remet à l’honneur ces musiques où la virtuosité côtoie la délicatesse, qui font appel à une merveilleuse palette de couleurs de la part des interprètes.

Ce quatuor réunit des musiciens aux carrières internationales, rassemblés dans notre « pays des trois frontières » par leurs activités pédagogiques : Thomas Kügler enseigne à la Hochschule de Sarrebruck et au Conservatoire de Luxembourg ; Mechthild Blaumer à la Hochschule de Sarrebruck ; Franziska Finckh au Conservatoire de Strasbourg ; et Vincent Bernhardt au Conservatoire de Metz. Un groupe musical cohérent tout en étant riche d’influences multiples – à l’image de notre territoire…

Samedi 15 juin 2019, à 10h-12h & 13h-15h

Thème et variations

Un atelier d’arts plastiques original et créatif à l’espace culturel de Bouzonville

L’ancienne synagogue de Bouzonville, l’un des plus anciens et plus beaux monuments de la ville, est maintenant reconverti en médiathèque. Il accueillera cet atelier ouvert à tous et à tous les âges propose de découvrir et d’expérimenter différents procédés de reproduction. A travers des techniques dont elle a le secret, l’artiste lorraine Marie-Pierre Gantzer permettra aux participants d’explorer leur fibre artistique, avec un objectif : composer et créer se propre partition visuelle et colorée, à l’image de chacun…

 

œuvre de Marie-Pierre Gantzer

L’artiste Marie-Pierre Gantzer se dit « modelée par le mouvement et les errances à la rencontre du monde si loin, si proche, inconnu, terrifiant, magnifique, où visible et invisible se côtoient ». Elle allie une profonde réflexion à son activité artistique. Après des études à la faculté d’arts plastiques de Strasbourg et de Paris et une Agrégation d’arts plastiques, elle a enseigné à l’Université pour la formation des enseignants du 1er degré pendant plus de 20 ans. Elle donne des conférences sur l’art et la création, se dévoue à la création artistique et à la transmission de son art.

Dimanche 23 juin 2019, à 16h00

VENEREM

Le baroque ré-inventé aux couleurs de notre époque.

Programme :

Oeuvres de Vivaldi, Haendel, Purcell et de la compositrice baroque Barbara Strozzi, dans des arrangements originaux

Artistes : Venerem

– Laureen Stoulig Thinnes, Chant

– Michaël Schmitt, Guitare basse /Contrebasse

– Elmar Federkeil, Percussions

– Marlo Thinnes, Piano

– Marie-Pierre Gantzer, choix des textes lus

***

Récemment fondé autour de la soprano Laureen Stoulig Thinnes, co-directrice artistique de ce festival, Venerem vous convie à un voyage original : redécouvrir les musiques du passé dans les sonorités de notre époque.

Le concert sera accompagné de projections d’oeuvres d’art aux murs et au sol, et de textes lus.

Une vision résolument décalée et stimulante de la musique ancienne !

Vers une troisième édition en 2020… ?

Nos projets et nos rêves pour une troisième édition ?

En voici quelques-uns :

Entendre l’extraordinaire soprano espagnole Nuria Rial, véritable star de la musique ancienne, avec l’ensemble Artemandoline, un groupe qui remet à l’honneur la mandoline baroque et effectue un travail de recherche et d’interprétation salué à l’échelle internationale (discographie très prestigieuse chez Deutsche Harmonia Mundi).

Les virtuoses de la mandoline et la soprano Nuria Rial

Mettre à l’honneur Beethoven à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance avec un duo au plus haut niveau : le violoniste Ingolf Turban et le
pianiste Marlo Thinnes. Inglof Turban est l’un des violonistes les plus importantsde sa génération. Professeur de violon à l’école supérieur de Munich, il est soliste dans les plus grandes salles de concert, à la Philharmonie de Berlin et de Munich, au Kennedy Center de Washington, au New Yorker Avery Fisher Hall, à la Scala de Milan, au Musikverein de Vienne… et sous
la direction chefs tels que Sergiu Celibidache, Charles Dutoit, Lorin Maazel, Zubin Mehta, Yehudi Menuhin. Avec son collègue et ami Marlo Thinnes, il se propose de nous faire redécouvrir les sonates pour violon et piano de Beethoven…

Aller à la rencontre des enfants grâce à des interventions en milieu scolaire pour permettre aux enfants de découvrir la musique ancienne et de prendre part à
un projet artistique.

Intervenir en milieu hospitalier et apporter du réconfort et de la joie aux malades, en particulier aux enfants.